Islam, rempart contre le Nouvel Ordre Mondial ?
Par Eva R-sistons

Islam ! Que d’encre, et de sang, il fait couler !

Avez-vous lu, au moins, le Coran ? J’ai essayé de le lire, voici quelques années, sans préjugés, et à vrai dire, j’ai adoré. Pour plusieurs raisons, en gros quatre: La première, en tant qu’écrivain, je suis sensible à la poésie. Peu de livres, à mon avis, respirent autant la poésie, la beauté, la volupté; On est sous le charme, du début à la fin. Ensuite, universaliste, encline à rechercher tout ce qui rassemble, unit, réunit, les individus, j’apprécie la note syncrétiste du Livre, en effet il reconnaît aussi bien Abraham que Jésus, pour ne citer que ces exemples. De tempérament pas compliqué, ayant horreur des discussions oiseuses, alambiquées, péremptoires, abstraites, j’aime ce qui est concret, simple, et le Coran fleure bon la nature, le quotidien, le vécu. Et puis ce Texte est un hymne à la Paix, à la tendresse, et loin comme ses détracteurs le prétendent d’appeler au djihad contre les autres (sauf pour se défendre, contrairement à la Bible, qui célèbre les guerres offensives), il exhorte à lutter contre soi-même, contre ses mauvais penchants. Le Djihad est un effort pour accéder à la perfection.

Par ailleurs, l’Islam est une religion simple, sans dogmes, sans Eglise, sans hierarchie. J’ai choisi d’être protestante par souci de simplicité, seule compte la Bible, rien que la Bible. Qu’on ne me parle pas des dogmes catholiques, ridicules, et surtout fruits de l’intelligence humaine, alors que la Bible est l’écho de la Parole divine. Et que dire des 613 interdits de la religion juive (Ouf ! Jésus est venu « libérer, affranchir de la Loi » qui oppresse), oui à la fois interdits et innombrables ? J’ai arrêté de lire le Talmud après avoir supporté la longue liste de recommandations à observer… dans les Toilettes. Les pauvres, comment peuvent-ils vivre ainsi, complètement ligotés ??? Bon, bref, dans l’Islam il y a cinq grandes préceptes, piliers, c’est tout. Pour moi, moins il y en a, mieux ça vaut:

  1. La Profession de Foi (en Allah, « Dieu »)
  2. L’accomplissement de la Prière
  3. L’acquittement de la Zakât (l’aumône)
  4. Le jeûne du mois de Ramadan
  5. Le Pèlerinage de la Mecque (El-Hadj)

Honorer Dieu, se prosterner devant lui, jeûner (c’est bon pour la santé), penser aux malheureux, quoi de plus essentiel et charmant ?

Reste que l’Islam respire la simplicité, la rigueur, et même le rigorisme… Ca vous gêne ? Pas moi. L’autre jour, j’entendais ce brave Attali, dans les Chemins de la Foi, dire que l’humanité devait deux choses aux Juifs: Le monothéisme (quel acquis précieux, inestimable, irremplaçable, en effet !), et… l’argent. Là, j’ai cru m’étouffer. Moi qui déteste l’argent, qui le fuit, qui m’épanouit dans une simplicité de vie volontaire, revendiquée, très évangélique, au fond, voilà que l’auteur de « Les Juifs et l’argent » la ramène ! Eh oui, frère Attali, le négoce de l’argent, la finance, l’usure, la Bourse, ce sont de jolies inventions dont l’humanité aurait pu faire l’économie, pour être plus heureuse et respecter les générations futures ! Et pour de l’argent, on se bat, on se piétine, on s’écrase, on se tue, et on a même un Président à la mentalité de nouveau riche. Tiens donc ! Le troc de biens et de services, la culture de son jardin, le partage des fruits de la terre, voilà qui donnerait des joues plus roses aux habitants de la planète que le fiel de l’avarice, de la cupidité, de la compétition, de l’égoïsme…. Tu ferais mieux de te taire, hé, apôtre de l’argent maudit !!!

Et le capitalisme s’imposa à la planète…. Même plus le capitalisme de papa, productif, d’entreprise, mais maintenant financier, virtuel, spéculatif… fou !!!! Et il faudrait se prosterner comme M. Attali devant le Veau d’or, adorer Mmon ? « Heureux vous les pauvres », lit-on dans l’Evangile. Un Evangile bien loin du christianisme d’un Bush, militaro-financier, et du Vatican, plus préoccupé du politique que du spirituel. Dieu reconnaîtra les siens !!! Ah oui, il y aura des surprises, Là-Haut !

L’Islam, lui, ne connaît pas l’usure, sa Banque islamique (voir mes articles sur r-sistons) est mûe par l’éthique, l’argent est loin d’être la préoccupation première, obsessionnelle, du Musulman, plus axé sur les valeurs essentielles, la tempérance, la simplicité, la frugalité, le partage, que par la convoitise ou le besoin de consommer toujours plus…. Ce faisant, par son peu d’attachement à l’argent, par son souci d’authenticité, par sa modération, par son rigorisme, par sa sagesse, l’Islam constitue en effet un contre-modèle, et pour beaucoup un modèle, un idéal. Choc de civilisations ?

L’avidité contre la témpérance, la futilité contre la Sagesse, le choc est réel… et à mon avis, pas à l’avantage des Occidentaux qui pourtant veulent imposer à tous leur pseudo démocratie, leur licence, leur consumérisme, la compétition planétaire…. leur boulimine insatiable, prédatrice, assassine ! Pfff !!!

L’Islam est-il le seul rempart à l’égoïsme débridé du Nouvel Ordre Mondial ? Je crois que l’âme slave, teintée de mysticisme, et la Sagesse chinoise, peuvent elles aussi tempérer l’hydre du Grand Désordre Mondial.

Comment, et quand ? C’est toute la question…

Mais là, c’est sans doute une autre histoire que la plupart d’entre nous ne verront pas…

Eva R-sistons au modèle unique, militaro-financier.